Actualité

Lettre apostolique "Misericordia et Misera" : «voici venu le temps de la miséricorde»

Papstbrief zum Ende des Hl. Jahres(RV) «Voici venu le temps de la miséricorde», le Pape François le clame avec force dans une lettre apostolique "Misericordia et Misera" ("Miséricorde et pauvreté") qui vient d’être rendue publique ce lundi 21 novembre. Un texte d’une dizaine de pages, composée de 22 paragraphes dans lequel le Saint-Père revient sur l’année jubilaire qui vient de s’achever le 20 novembre. Le Pape met en lumière un certain nombre d’expériences et d’initiatives comme l’envoi de Missionnaires de la Miséricorde ou les vendredis de la miséricorde, mais il invite surtout à « regarder de l’avant », à faire de cette année sainte le point de départ d’un nouveau chemin à parcourir. Le Pape a ainsi annoncé plusieurs gestes significatifs comme l’instauration d’une « journée mondiale des pauvres ». Par ailleurs, il concède « à tous les prêtres la faculté d’absoudre le péché d’avortement » et prolonge la faculté donnée aux prêtres de la Fraternité Saint-Pie-X de donner une confession «valide» et «licite» au-delà du Jubilé.
Lire plus

Dieu n'exclut personne rappelle le Pape lors de l'audience jubilaire

Papst am Ende des Jubiläumsjahres 2(RV) L’inclusion a été au cœur de la dernière audience jubilaire de cette année de la miséricorde, ce samedi 12 novembre 2016 place Saint-Pierre. Dans sa catéchèse, le Pape François a rappelé, alors que l’Église célèbre ce weekend le jubilé des exclus, que « Dieu, dans son dessein d’amour, ne veut exclure personne, mais veut inclure tout le monde ». Cela passe notamment par le baptême, mais aussi par la miséricorde « qui est cette façon d’agir, ce style avec lequel nous cherchons à inclure les autres dans notre vie, évitant de nous renfermer sur nous-mêmes et dans nos sécurités égoïstes ». Xavier Sartre

Lire plud

Suède: le « miracle moderne de l’Esprit Saint », par l’évêque luthérien Munib Younan

Reformationsgedenken in Lud« La Fédération luthérienne mondiale entérine avec enthousiasme l’accord entre Caritas et le Service mondial de la FLM pour travailler ensemble à soulager les souffrances humaines, qu’elles soient causées par des catastrophes naturelles, l’oppression politique, la pauvreté systémique ou les maladies transmissibles » a déclaré le président de la Fédération luthérienne mondiale (FLM), l’évêque Munib Younan, de Jérusalem, lors de « l’Evénement oecuménique » qui a eu lieu en Suède, à Malmö (Malmö Arena), lundi, 31 octobre 2016, à l’occasion de la visite du pape François pour les 500 ans de la Réforme de Luther.

Lire plus

Signature de la déclaration conjointe entre catholiques et luthériens

Pope in Schweden(RV) Voici l'intégral du texte de la déclaration conjointe signée par le Pape François et le président de la Fédération luthérienne mondiale, le révérend Mounib Younan lors de la prière commune dans la cathédrale de Lund ce lundi 31 octobre 2016. Dans l’introduction à ce texte, catholiques et luthériens soulignent les progrès enregistrés lors des dernières cinquante années d’un dialogue bilatéral soutenu et porteur de résultats qui a permis de dépasser de nombreuses différences. Ces échanges continus ont aidé à une meilleure compréhension entre catholiques et luthériens et à renforcer la confiance mutuelle. Grâce « au dialogue et à un témoignage commun nous ne sommes plus des étrangers » se félicitent-ils.

DECLARATION CONJOINTE

La prophétie de Vatican II se réalise avec la miséricorde

Papst Franziskus und Erinnerung an KonzilMgr Marcello Semeraro, secrétaire du Conseil des cardinaux (C9), assure que la « prophétie » du Concile Vatican II se poursuit avec le Jubilé de la miséricorde. C’est ce qu’il écrit dans la préface d’un ouvrage sur l’histoire du concile, publiée par L’Osservatore Romano.
« Pour saisir le lien entre ‘Concile’ et ‘miséricorde’, dit l’évêque d’Albano, on pourrait réécouter les paroles que Jean XXIII prononça à l’ouverture des assises: ‘Aujourd’hui, l’Épouse du Christ préfère utiliser le remède de la miséricorde plutôt que de brandir les armes de la sévérité’ ».

Lire plus :

S’ouvrir à l’Esprit-Saint pour ne pas devenir « stupides »

Papst zur GesetzesideologieLe pape François encourage les baptisés à « s’ouvrir à l’Esprit-Saint pour ne pas devenir stupides ». Lors de la messe matinale en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican, le 6 octobre 2016, il a ainsi rappelé que l’Esprit-Saint est « le protagoniste » de l’Eglise en sortie : sans lui, a-t-il prévenu, il y a « fermeture, peur ».
Commentant la première lecture (Ga 3, 1-5), le pape a décrit trois attitudes face à l’Esprit-Saint : tout d’abord, la rigidité « dans les prescriptions », avec la conviction « que la justification vient par la loi et non par Jésus ». « Cette attitude fait ignorer l’Esprit-Saint », a expliqué le pape en demandant de « ne pas réduire l’Esprit et le Fils à la Loi ».

 

Lire plus :